Brillantissime journal d’un Coprod – Episode 4

Chers Coprods,

Cette semaine nous avions choisi d’installer caméras et décors pas seulement à Nice, mais également à Cannes, ainsi qu’au Cap D’ail, situé à proximité de Monaco.

Les acteurs réquisitionnés étaient : Michèle Laroque, Kad Merad, Françoise Fabian, Rossy de Palma, Gérard Darmon, Charlie Dupont, Oriane Deschamps, Vantha Talisman, Claudine Coster, Rosalina Mercado, Joanalyn Mercado, Annabelle Tanguilig, Eleanor Cortes et Alessandra Marie Javier.

Lundi de Pâques oblige, notre semaine a débuté mardi 18 Avril dans les hauteurs de Nice, où nous installions pour deux jours le décor du cabinet de notre cher Docteur Steinman. Une rue calme bordée de grandes maisons toutes plus sublimes les unes que les autres dans un style années 30, un soleil radieux, des équipes non moins rayonnantes : une belle journée de tournage s’annonçait ! C’est donc ce jour que Kad Merad a entamé sa première journée de tournage, pour notre plaisir à tous, tant il dégage une énergie hallucinante et ne manque pas à chaque instant de nous amuser par de petites drôleries savamment distillées, telle une prescription médicale : riez matin midi et soir pendant tout le tournage.

Mercredi, nous terminions les scènes consacrées au cabinet de notre docteur Steinman, toujours sous un soleil radieux et dans une ambiance des plus rieuses. Une fois la journée terminée et les comédiens rentrés à leur hôtel, un crachin de pluie venait rafraîchir nos équipes techniques finissant de remplir leur camion de matériel de tournage, comme pour nous dire : « Allons, allons, on se dépêche de finir, un repos bien mérité vous attend !« .

Jeudi, c’est à Cannes que nous prenions nos quartiers, au sein d’une très jolie maison de retraite médicalisée, que nous transformions – dans l’étage que nous avions réservé – en clinique.

Le rez-de-chaussée quant à lui, se transformait en salle de cour de chant. J’aime beaucoup ces journées de tournage dans lesquelles nous côtoyons des résidents et personnes qui continuent leurs activités respectives. Je sens leur étonnement, leur plaisir et leur curiosité, et cela nous donne l’occasion l’espace d’un instant de discuter avec eux, de leur expliquer ce que nous faisons et au moment où je vous écris, je repense à leurs sourires et la bienveillance qui se dégage de leurs regards. Ces rapports humains des plus positifs, en marge du tournage, sont très sympathiques à vivre, pour nous comme pour ces personnes que nous côtoyons brièvement ici et là, et j’ai la sensation que c’est l’aura incommensurable de notre réalisatrice adorée qui plane tout autour de nous à chaque instant, et qui génère autant de positivisme dans les échanges de chacun.

Vendredi, retour à Nice, pour une fantastique journée de tournage, monumentale de plaisir et d’émotion. Ce jour-là, des Coprods sont venus partager avec nous la vie au sein de la construction de leur film, et j’ai eu la chance de les accueillir et de leur faire découvrir l’envers du décor.

Quel bonheur ce fut pour moi, mais aussi pour Michèle, de concrétiser cette fameuse contrepartie participative et je n’ai aucun doute sur le fait que nos chers Coprods ont passé une merveilleuse journée, comme nous tous d’ailleurs, c’était une fantastique communion entre nos comédiens, équipes de tournages et notre petit groupe. Michèle, Kad Merad, Gérard Darmon, Rossy de Palma, tous ont su se rendre disponible pour nos Coprods et leur porter attention et considération. Il n’y avait que sourires et bonheur, quelle journée fantastique ! C’est également le jour où Paris Match, RTL et 50mn Inside avaient choisi d’envoyer leurs journalistes, je vous laisse imaginer la joyeuse cohue qui régnait sur cette journée de tournage. Nos Coprods ont d’ailleurs eu le droit aux interviews de chacun des médias présents, pour leur plus grand étonnement, mais également plaisir je le crois. Et oui, ce film est le vôtre et il était logique que les Coprods présents puissent apporter leur regard sur la construction de leur film et exprimer ainsi leur ressenti.

Le lieu de tournage de cette journée : un extraordinaire cimetière dominant la côte niçoise, vue sur toute la ville et sur la mer, le tout sous un soleil éclatant et un ciel à la couleur du fameux bleu azur. Je peux vous assurer que certains ont pris des couleurs ! En fin de journée, nous quittions le cimetière pour descendre sur une très jolie esplanade qui borde ce lieu de recueillement, afin d’y tourner une scène mémorable, tant par son contenu que par l’émotion qu’elle nous a apporté, ce fut la dernière scène de Gérard Darmon, de Charlie Dupont et de Vantha Talisman. 2h de retard sur l’horaire prévu, mais à mes yeux un mal pour un bien, une lumière naturelle extraordinaire de fin de journée venait nous inonder de son éclat pour conclure cette journée en apothéose. Applaudissements nourris, accolades, embrassades, quel bonheur ce fut pour nous que nos Coprods aient pu assister à ces moments magiques propres au cinéma, ces instants où la réalisatrice crie : « C’était la dernière scène de…« , ou un tonnerre d’applaudissements retentit à l’unisson et ou des sourires radieux apparaissent sur tous les visages. Émotions pures !

Samedi enfin, c’est le Cap d’ail qui nous accueillait, pour une journée toujours aussi joyeuse et ensoleillée. Un deuxième groupe de Coprods nous rendait visite et je crois que là encore, Michèle a su rendre chacun heureux l’espace d’une journée, les super témoignages sur notre site ne laissent pas la place au doute. Je revois encore les sourires de nos Coprods, leur émerveillement, et je me dis que le bonheur ne tient pas à grand chose, l’authenticité des rapports humains, la considération de l’autre et l’écoute de chacun. Tout Michèle, quoi ! Cette journée fut consacrée à notre brillantissime réal, ainsi qu’à l’adorable Françoise Fabian. Un court de tennis, une terrasse de restaurant de plage, du sable, une mer qui venait chatouiller nos pieds, le décor était planté. Là encore, le soleil ne nous a pas épargnés et il me semble bien avoir aperçu quelques coups de soleil poindre sur le visage de certains. Chapeaux, casquettes Laroque et crème solaire étaient de rigueur. J’ai envie de vous raconter la scène du court de tennis tant elle est drôle, mais je préfère que vous la découvriez sur les écrans, rires en cascade garantis, promesse de Coprod ! Comme d’habitude, Michèle a su se rendre disponible pour notre groupe de chers Coprods, trouver le moment opportun pour leur donner son sourire et sa joie permanente, et bien évidement faire la petite photo tant attendue par chacun. Encore une merveilleuse journée de tournage, idyllique, et fin de semaine pour tous !

Le soir, nous nous retrouvions comédiens et équipes, pour une belle soirée de détente que nous offrait Charlotte notre chef costumière, nous régalant de merveilleux petits plats en tous genres préparés par ses soins. Ces petites soirées, que nous vivons tous ensemble, récurrentes sur les tournages de film, ne sont pas seulement des occasions de faire la fête, mais également de souder les liens de chacun, de nous retrouver hors travail pour partager des moments plus intimes. Mieux se connaître, c’est mieux s’apprécier et ces moments de communion rejaillissent sur notre travail respectif, nous aidant à leur façon à donner toujours plus de nous même, lorsque débute… la semaine suivante !

Voilà chers Coprods, vous savez tout sur cette semaine de tournage et nous vous donnons rendez-vous lundi prochain, pour mon plus grand plaisir, pour la suite du Brillantissime journal d’un Coprod !