Des invités exceptionnels pour le Jour 25

Chers Coprods,

En cette 25ème journée de tournage, nous avions rendez-vous au cœur du magnifique cimetière de Nice. Malgré la solennité du lieu, la bonne humeur était bien sûr toujours au rendez-vous !

Il faut dire que nous étions bien entourés par de formidables acteurs, quelques journalistes venus découvrir les coulisses du tournage et surtout… la venue de plusieurs coprods ! Photos avec Michèle, interviews avec la presse, ils ont pu profiter à fond de cette journée d’exception.

Nous vous laissons découvrir les images dans cette nouvelle Clem’s vidéo.

Bon samedi !

L’équipe du film

 

Jour 24 : Et si on s’envoyait en l’air ?

Chers Coprods,

Nous voici déjà de retour avec une nouvelle Clem’s vidéo qui devrait vous ébouriffer !

En ce 24ème jour de tournage, l’équipe de Brillantissime s’est envoyée en l’air… ou presque ! Pour l’occasion, Michèle et Kad ont accueilli de de nouveaux guests : Philippe Lacheau, Elodie Fontan, Tarek Boudali et Julien Arruti.

Finiront-ils par sauter ? Le suspens reste entier !

On vous embrasse !

L’équipe du film

 

L’amiral Palmade pour nos longues retrouvailles

Chers Coprods,

Tout d’abord, pardonnez-nous pour cette petite interruption dans les newsletters : le rythme du tournage est effréné et nous avions tous besoin d’une petite pause. Les batteries sont rechargées mais vous nous avez terriblement manqué !

Alors pour vous remercier de votre patience et de votre soutien sans faille, Clem vous a concocté une vidéo d’exception, plus longue que d’habitude, avec des images toujours aussi drôles.

Au programme de cette 23ème journée de tournage, une scène au bord de l’eau avec Kad Merad, qui joue le Dr Steinman, et dans le rôle d’un patient notre Pierre Palmade national, pardon l’amiral Palmade ! Vous vous en doutez, il était impossible qu’il ne figure pas dans le premier film de Michèle…

Jour 23 from Mon film avec Michèle on Vimeo.

Promis, on revient très vite avec de nouvelles surprises !

On vous embrasse !

L’équipe du film

 

Brillantissime journal d’un Coprod – Episode 4

Chers Coprods,

Cette semaine nous avions choisi d’installer caméras et décors pas seulement à Nice, mais également à Cannes, ainsi qu’au Cap D’ail, situé à proximité de Monaco.

Les acteurs réquisitionnés étaient : Michèle Laroque, Kad Merad, Françoise Fabian, Rossy de Palma, Gérard Darmon, Charlie Dupont, Oriane Deschamps, Vantha Talisman, Claudine Coster, Rosalina Mercado, Joanalyn Mercado, Annabelle Tanguilig, Eleanor Cortes et Alessandra Marie Javier.

Lundi de Pâques oblige, notre semaine a débuté mardi 18 Avril dans les hauteurs de Nice, où nous installions pour deux jours le décor du cabinet de notre cher Docteur Steinman. Une rue calme bordée de grandes maisons toutes plus sublimes les unes que les autres dans un style années 30, un soleil radieux, des équipes non moins rayonnantes : une belle journée de tournage s’annonçait ! C’est donc ce jour que Kad Merad a entamé sa première journée de tournage, pour notre plaisir à tous, tant il dégage une énergie hallucinante et ne manque pas à chaque instant de nous amuser par de petites drôleries savamment distillées, telle une prescription médicale : riez matin midi et soir pendant tout le tournage.

Mercredi, nous terminions les scènes consacrées au cabinet de notre docteur Steinman, toujours sous un soleil radieux et dans une ambiance des plus rieuses. Une fois la journée terminée et les comédiens rentrés à leur hôtel, un crachin de pluie venait rafraîchir nos équipes techniques finissant de remplir leur camion de matériel de tournage, comme pour nous dire : « Allons, allons, on se dépêche de finir, un repos bien mérité vous attend !« .

Jeudi, c’est à Cannes que nous prenions nos quartiers, au sein d’une très jolie maison de retraite médicalisée, que nous transformions – dans l’étage que nous avions réservé – en clinique.

Le rez-de-chaussée quant à lui, se transformait en salle de cour de chant. J’aime beaucoup ces journées de tournage dans lesquelles nous côtoyons des résidents et personnes qui continuent leurs activités respectives. Je sens leur étonnement, leur plaisir et leur curiosité, et cela nous donne l’occasion l’espace d’un instant de discuter avec eux, de leur expliquer ce que nous faisons et au moment où je vous écris, je repense à leurs sourires et la bienveillance qui se dégage de leurs regards. Ces rapports humains des plus positifs, en marge du tournage, sont très sympathiques à vivre, pour nous comme pour ces personnes que nous côtoyons brièvement ici et là, et j’ai la sensation que c’est l’aura incommensurable de notre réalisatrice adorée qui plane tout autour de nous à chaque instant, et qui génère autant de positivisme dans les échanges de chacun.

Vendredi, retour à Nice, pour une fantastique journée de tournage, monumentale de plaisir et d’émotion. Ce jour-là, des Coprods sont venus partager avec nous la vie au sein de la construction de leur film, et j’ai eu la chance de les accueillir et de leur faire découvrir l’envers du décor.

Quel bonheur ce fut pour moi, mais aussi pour Michèle, de concrétiser cette fameuse contrepartie participative et je n’ai aucun doute sur le fait que nos chers Coprods ont passé une merveilleuse journée, comme nous tous d’ailleurs, c’était une fantastique communion entre nos comédiens, équipes de tournages et notre petit groupe. Michèle, Kad Merad, Gérard Darmon, Rossy de Palma, tous ont su se rendre disponible pour nos Coprods et leur porter attention et considération. Il n’y avait que sourires et bonheur, quelle journée fantastique ! C’est également le jour où Paris Match, RTL et 50mn Inside avaient choisi d’envoyer leurs journalistes, je vous laisse imaginer la joyeuse cohue qui régnait sur cette journée de tournage. Nos Coprods ont d’ailleurs eu le droit aux interviews de chacun des médias présents, pour leur plus grand étonnement, mais également plaisir je le crois. Et oui, ce film est le vôtre et il était logique que les Coprods présents puissent apporter leur regard sur la construction de leur film et exprimer ainsi leur ressenti.

Le lieu de tournage de cette journée : un extraordinaire cimetière dominant la côte niçoise, vue sur toute la ville et sur la mer, le tout sous un soleil éclatant et un ciel à la couleur du fameux bleu azur. Je peux vous assurer que certains ont pris des couleurs ! En fin de journée, nous quittions le cimetière pour descendre sur une très jolie esplanade qui borde ce lieu de recueillement, afin d’y tourner une scène mémorable, tant par son contenu que par l’émotion qu’elle nous a apporté, ce fut la dernière scène de Gérard Darmon, de Charlie Dupont et de Vantha Talisman. 2h de retard sur l’horaire prévu, mais à mes yeux un mal pour un bien, une lumière naturelle extraordinaire de fin de journée venait nous inonder de son éclat pour conclure cette journée en apothéose. Applaudissements nourris, accolades, embrassades, quel bonheur ce fut pour nous que nos Coprods aient pu assister à ces moments magiques propres au cinéma, ces instants où la réalisatrice crie : « C’était la dernière scène de…« , ou un tonnerre d’applaudissements retentit à l’unisson et ou des sourires radieux apparaissent sur tous les visages. Émotions pures !

Samedi enfin, c’est le Cap d’ail qui nous accueillait, pour une journée toujours aussi joyeuse et ensoleillée. Un deuxième groupe de Coprods nous rendait visite et je crois que là encore, Michèle a su rendre chacun heureux l’espace d’une journée, les super témoignages sur notre site ne laissent pas la place au doute. Je revois encore les sourires de nos Coprods, leur émerveillement, et je me dis que le bonheur ne tient pas à grand chose, l’authenticité des rapports humains, la considération de l’autre et l’écoute de chacun. Tout Michèle, quoi ! Cette journée fut consacrée à notre brillantissime réal, ainsi qu’à l’adorable Françoise Fabian. Un court de tennis, une terrasse de restaurant de plage, du sable, une mer qui venait chatouiller nos pieds, le décor était planté. Là encore, le soleil ne nous a pas épargnés et il me semble bien avoir aperçu quelques coups de soleil poindre sur le visage de certains. Chapeaux, casquettes Laroque et crème solaire étaient de rigueur. J’ai envie de vous raconter la scène du court de tennis tant elle est drôle, mais je préfère que vous la découvriez sur les écrans, rires en cascade garantis, promesse de Coprod ! Comme d’habitude, Michèle a su se rendre disponible pour notre groupe de chers Coprods, trouver le moment opportun pour leur donner son sourire et sa joie permanente, et bien évidement faire la petite photo tant attendue par chacun. Encore une merveilleuse journée de tournage, idyllique, et fin de semaine pour tous !

Le soir, nous nous retrouvions comédiens et équipes, pour une belle soirée de détente que nous offrait Charlotte notre chef costumière, nous régalant de merveilleux petits plats en tous genres préparés par ses soins. Ces petites soirées, que nous vivons tous ensemble, récurrentes sur les tournages de film, ne sont pas seulement des occasions de faire la fête, mais également de souder les liens de chacun, de nous retrouver hors travail pour partager des moments plus intimes. Mieux se connaître, c’est mieux s’apprécier et ces moments de communion rejaillissent sur notre travail respectif, nous aidant à leur façon à donner toujours plus de nous même, lorsque débute… la semaine suivante !

Voilà chers Coprods, vous savez tout sur cette semaine de tournage et nous vous donnons rendez-vous lundi prochain, pour mon plus grand plaisir, pour la suite du Brillantissime journal d’un Coprod !

 

Un peu d’histoire !

Bonjour les Coprods !

Une petite anecdote en ce lundi ensoleillé. Brillantissime est une adaptation de la pièce de Geraldine Aron, My Brilliant Divorce, que Michèle a interprété au théâtre il y a quelques années sous le titre : Mon Brillantissime Divorce.
D’ailleurs, qui l’avait vue ? Devant le succès, les auteurs et producteurs Benjamin Morgaine et Lionel Dutemple, en collaboration avec Michèle, ont décidé de l’adapter pour le cinéma. Voilà d’où vient votre film ! Très belle journée à tous.
L’équipe

 

Quelques minutes de douceur et de poésie

Chers Coprods,

Les jours s’enchaînent et le tournage se passe toujours à la perfection. La journée d’hier a notamment été un véritable enchantement puisque nous avons eu le bonheur de tourner avec des petites danseuses de Nice, recrutées sur casting.

A leurs côtés, la talentueuse professeur de danse Nicole Galy, mais également l’un de nos producteurs, Benjamin Morgaine, tout ému de faire jouer sa petite fille pour la première fois…

Sans oublier notre lumineuse Michèle, qui a effectué quelques pirouettes pour notre plus grand plaisir, sous l’œil fier de sa maman de cinéma, Françoise Fabian.

Alors place à la poésie… et action !

Allez, on file, une nouvelle journée de tournage nous attend !

On vous embrasse !

L’équipe du film

 

Brillantissime journal d’un Coprod – Episode 3

Chers Coprods,

Cette semaine passée fut chargée en tout ! Boulot, décors, lieux de tournage, émotions, le tout à l’intérieur d’une seule enveloppe, celle du rire et du positivisme, marque de fabrique de notre chère réal. Les acteurs réquisitionnés pour cette semaine furent : Michèle Laroque, Rossy de Palma, Françoise Fabian, Pascal Elbé, Oriane Deschamps, Georges Neri, Nicole Galy, professeur de danse dans son propre rôle, Eleonora Dmitrieva, Sandrine Lacroix, Patrice Quarteron, Jean-Patrice Mege et Thérèse Chimili dans leur propre rôle, (marchand-es de fleurs)… et Aurélie Nicole.

Lundi 10 avril, nous terminions la semaine consacrée à l’appartement d’Angela et à ce très joli parc dont je vous parlais dans l’épisode précédent.

Mardi, nous prenions enfin place au cœur du fameux marché aux fleurs, cher à notre Michèle adorée, mais également sur la grande place adjacente ainsi que dans l’appartement de Charline, situé à côté. La question que je me posais depuis un moment : comment réaliser des scènes dans une rue bondée de monde, celle du marché aux fleurs, en parvenant à ne pas déranger outre mesure marchands et passants, tout en faisant en sorte que le silence nécessaire puisse être obtenu lors des prises ? Eh bien j’ai eu la chance d’assister à quelque chose d’incroyable auquel je ne m’attendais pas du tout. Imaginez : un marché aux fleurs plein à craquer, une énorme caméra dans l’allée centrale, entourée de techniciens et de matériel, notre Michèle à 25 m de l’objectif de la caméra, prête à se lancer au moment du « ACTION ! » bien connu, le tout entouré d’une centaine de passants, présents soit pour se balader, soit pour acheter des fleurs, soit pour assister à la scène de tournage. Magie du cinéma : alors qu’un énorme brouhaha régnait sur le marché, au moment où le « SILENCE S’IL VOUS PLAÎT » retentissait, d’un seul coup le marché tout entier se muait dans un silence de cathédrale ! C’était très impressionnant ! L’immense foule présente continuait d’aller et venir, mais chacun conservait le silence, faisant en sorte de passer devant la caméra sans s’arrêter ou regarder l’objectif, je n’en revenais pas et j’ai senti à ce moment là combien les gens aiment le cinéma et combien ils respectent ceux qui le font. J’ai aimé ce moment magique où la vie bruyante du quotidien d’un marché faisait place en un instant à un monde de silence… et de respect total du travail d’autrui.

Mercredi fut une journée magnifique d’ensoleillement. Le matin, nous tournions dans l’appartement de Charline et l’après-midi sur la grande place juste à côté. Sur cette dernière, nos camions, le matériel, le décor et la cantine se retrouvaient au même endroit, je vous laisse imaginer combien notre présence fut remarquée. Ce fut une après-midi bien pratique pour nous tous car nous n’avions que quelques pas à faire pour transporter le matériel des camions au décor, et pour nous rendre à la cantine, merci Michèle ! Au passage, c’était le jour du fameux mur de tags que vous connaissez

Jeudi, changement de décor. Nous prenions place au sein du grand hôpital Pasteur. Des kilomètres de couloirs à parcourir, merci à Anaïs (notre Régisseuse générale adjointe) pour son fléchage précis. Sans elle, nous chercherions encore la sortie ! À noter la venue sur le plateau de notre Coprod Aurélie Nicole, présente pour tourner son plan alternatif, géniale contrepartie proposée par notre brillantissime réal !

Vendredi, grosse journée ! Quatre lieux de décor différents : le quai des États-Unis et la promenade des Anglais, pour une scène que je prédis mythique, une boutique de vêtements ainsi qu’une salle de cours de danse, pour une scène que je sais également absolument tordante, à l’image de tout le film d’ailleurs ! Le soir, après le tournage, nous nous retrouvions pour une belle soirée de détente et de décompression bien méritée.

Voilà chers Coprods, le résumé de cette grosse semaine de tournage, des plus passionnantes à vivre. Un petit mot encore pour vous parler du bureau de production, ce lieu que nous déplaçons chaque jour et dans lequel les personnes présentes y font un travail de l’ombre monumental, sans malheureusement jamais assister au tournage et profiter des belles journées ensoleillées lors des scènes en extérieur. Un grand bravo et un grand merci à eux pour leur boulot indispensable, dont on ne parle que très peu et que nous tenions à mettre en avant aujourd’hui.

Je vous dis à la semaine prochaine chers Coprods, pour la suite du Brillantissime journal d’un Coprod !

 

IMPORTANT – Mise à jour de vos coordonnées

IMPORTANT – A LIRE EN ENTIER

Bonjour à tous les Coprods qui ont les contreparties « maillots de football » et « venir sur le tournage ».
Afin que chacun puisse obtenir ce qui lui revient, nous avons urgemment besoin de recevoir vos coordonnées à jour (email + nom + prénom + adresse postale)…. Veuillez, s’il vous plaît, nous les faire parvenir à l’adresse suivante : info.contreparties@gmail.com.

Mail à envoyer uniquement si vous n’avez jamais été en contact avec l’équipe à ce sujet. Ceux qui ont déjà mis à jour leurs informations, tout est déjà enregistré.
Pour toutes les autres contreparties, n’oubliez pas de remplir le formulaire en ligne : http://tinyurl.com/QuestionnaireCoprods
Merci !

On vous souhaite un bel après-midi !

 

Brillantissime journal d’un Coprod – Episode 2

Chers Coprods,

La semaine passée fut consacrée intégralement au quartier d’enfance de notre brillantissime réal, pour le plus grand plaisir des riverains et malgré l’important dispositif mis en place autour des lieux de tournage, qui a quelque peu perturbé la circulation des véhicules comme vous pouvez l’imaginer. Camions, rubalise de chantier, cônes de stationnement par dizaines, monumentaux monte-charges, matériel de tournage en tout genre, Brillantissime a pris une grande place dans ce très joli quartier.

Nous nous attendions à de nombreuses plaintes des riverains lorsque l’équipe Régie (dont je fais partie), chargée notamment de gérer la circulation et le contournement des rues, demanderait aux habitants du quartier de modifier un tantinet leurs habitudes, mais il en a été tout autrement. Dans l’ultra majorité, lorsque nous expliquions qu’il s’agissait là de la première réalisation de Michèle Laroque dans sa ville natale et son quartier d’enfance, tous se sont réjouis de notre présence et ont fait preuve de tolérance et de compréhension. Sourires et amabilité nous étaient rendus lorsque nous demandions aux gens de passer sur le trottoir d’en face ou aux voitures de stopper leur véhicule le temps d’une prise. À croire que citer le nom de Michèle suffit à adoucir chaque personne susceptible de se plaindre du petit désagrément que génère parfois le tournage d’un film !

L’appartement d’Angela, ainsi qu’un très joli parc situé au pied de ce dernier, furent les lieux de tournage de cette semaine. Les acteurs réquisitionnés étaient Michèle Laroque, sa fille Oriane Deschamps, sa maman Doïna Laroque, la blonde platine Rossy de Palma, Vantha Talisman, Julia Vignali, Arthur Jacquin et Pascal Elbé. Tous étaient emprunts du positivisme permanent de notre réal adorée et dont nous ne cesseront de vous parler tant il est le fil conducteur de ce tournage ! Et si je vous disais que malgré la quantité faramineuse de travail que nous avons eu, nous nous sommes franchement marrés ? J’imagine qu’au visionnage des vidéos de notre Clem nationale, vous n’aurez aucun mal à me croire. Avoir la chance de travailler sur Brillantissime, c’est se dire chaque week-end : « Vivement lundi matin » ! La réponse récurrente à la question : « Comment vas-tu ?« , à laquelle nous répliquons souvent : « Comme un lundi !« , prend un tout autre sens, je vous l’assure !

Pour vous donner une idée du temps consacré à une journée de tournage, sachez que pour que les équipes et acteurs soient prêts à tourner à 9h30 et terminent à 18h30 par exemple, bon nombre de personnes sont déjà au travail à 7h30, et les acteurs arrivent entre 1h et 2h avant le tournage pour passer au HMC (habillage, maquillage, coiffure). 1h de retard due à divers imprévus n’est pas rare, et dans ce cas, la fin de journée est annoncée vers 19h30. Les acteurs retournent ainsi au HMC pour se faire démaquiller et se changer, pendant que les techniciens et les auxiliaires régies démontent et rangent le matériel. S’il n’y a pas de changement de décor pour le lendemain, le travail des diverses équipes se termine en général une bonne heure après la fin de journée. Si le lieu de tournage est déplacé, alors 2, voire 3h leur sont nécessaires pour « cleaner » totalement les lieux. De grosses journée de travail pour tous donc, mais toujours dans état d’esprit de cohésion de groupe et d’entraide mutuelle, ce qui rend évidemment la tâche plus aisée. Voilà en gros le planning d’une bonne journée de tournage.

À bientôt chers Coprods, pour la suite du Brillantissime journal d’un Coprod, dans d’autres lieux et d’autres quartiers de cette belle ville de Nice !

 

Brillantissime journal d’un Coprod – Episode 1

Chers Coprods,

A partir d’aujourd’hui, je vais essayer de vous apporter le regard d’un Coprod, sur le film, vu de l’intérieur !

Je m’appelle Cédric et comme vous, je suis Coprod… et très heureux de vous faire partager chaque semaine à venir, ma vision de notre projet commun. Voilà 17 jours, donc, que le tournage a commencé. 17 jours de pur bonheur, que notre Clem nationale tente de vous faire partager à travers ses délicieuses vidéos que vous recevez chaque soir, tout à fait représentatives de la merveilleuse ambiance de ce tournage.

Humour, plaisir, positivisme permanent et cohésion de groupe sont les maîtres-mots et nous espérons que vous ressentez vous aussi cet état d’esprit magique qui règne sur le tournage et prenez autant de plaisir à découvrir la construction de votre film de l’intérieur, que nous en prenons à le faire. À ce jour, nous avons eu le plaisir de faire tourner Pascal Elbé, Gérard Darmon, Rossy De Palma, Marthe Villalonga, Jean Benguigui, Françoise Fabian, Nadège Beausson-Diagne, mais bien d’autres comédiens encore, que vous connaissez moins mais qui, vous le verrez, vous régalerons à leur tour !

Michèle s’est attelée à réunir autour d’elle des comédiens emprunts de ce même positivisme permanent et de cette authenticité qui l’habite et que nous aimons tant chez elle. Mais Michèle est allée plus loin et c’est l’intégralité de l’équipe du film, soit près de 60 personnes, qui travaillent à l’unisson et dont le facteur commun est cet optimisime perpétuel fédéré par notre réalisatrice adorée. Bref, une Coprod en Chef brillantissime, des comédiens brillantissime, une équipe brillantissime, un film : BRILLANTISSIME !!!

Pour ma part, je vis chaque jours des moments magiques au contact des différentes équipes et je me rends compte combien la réalisation d’un film est beaucoup moins simple que l’on pourrait le penser de prime abord. La cohésion absolue de l’équipe toute entière est indispensable à la réalisation d’un film, ce qui est le cas ici en tout point, pour notre plaisir à tous !

À lundi chers Coprods, pour la suite du brillantissime journal d’un Coprod !